Le coup de gueule de 10h07

J’annonce : mes voisins sont des abrutis. J’ai cherché, longtemps, un mot pour pouvoir les décrire. Et comme je trouvais le vocable « bête » trop gentil, j’ai préféré le terme « abruti ».

Ça ne date pas d’hier. Notre « pseudo-querelle » des voisins remonte à la nuit de mon EVJF. Le truc qui arrive UNE fois dans ta vie. Mes super copines avaient prévu une soirée surprise chez moi, car elles me connaissent, elles savent que je suis casanière et que rien ne me fait plus plaisir que d’avoir tous ceux que j’aime autour de moi, chez moi. Fin de soirée, Monsieur le voisin appelle chez moi (oui, un étage, c’est vraiment trop dur ! Ou alors, il dort tout nu et il a pas osé monter en tenue d’Adam, va savoir…) et m’enchaîne au téléphone. Euh… alors déjà on est samedi soir, et les gens normaux, ça leur arrive de recevoir du monde le samedi soir, mais surtout, c’est un peu mon EVJF, ET fête surprise de surcroît, donc tu vas te calmer mon coco. « Ah… votre EVJF… je comprends. Félicitations, hein ! » Mouais… Ayant quand même une conscience (doublée d’une sainte horreur du conflit), je passe le lendemain pour m’excuser. Taciturne, le monsieur me répond qu’il comprend, mais sa tête me dit bien que non, il comprend pas, et que par contre, oui, il me hait. Bon en même temps, je m’en fous un peu, je le connais pas, et je suis clean, j’ai été m’excuser pour la gêne occasionnée. Merci de votre compréhension. Un peu comme la RATP, si tu comprends pas, on s’en fout.

2e acte, Madame la Voisine est enceinte. Un soir, elle sonne à la porte, avec Monsieur. Bah, oui sait-on jamais, des fois qu’on la mange toute crue (et le bébé avec) ! Paraît-il qu’on fait trop de bruit en déménageant les meubles la nuit… Oui, mais ma bonne dame, la nuit je dors voyez-vous, je ne m’amuse pas à jouer les Déménageurs Bretons ! Elle nous dit que ça doit être quand on déplie notre clic-clac pour dormir. Euh… mais on n’a pas de clic-clac non plus, en fait ! Ah… Bon, peu importe faut qu’on fasse moins de bruit parce qu’elle est enceinte et elle essaie d’emmagasiner du sommeil pour quand le bébé sera là. On s’est regardés avec Papounet à ce moment-là en se demandant si elle était sérieuse. « Silence, je me fais mon petit capital sommeil ! »… Hahaha, mais ça marche pas comme ça, même si je conçois que le sommeil est doublement sacré pour une femme enceinte ! Bref, LOL. (J’ai compris après que c’était le fauteuil de bureau sur le parquet qui faisait trop de bruit => Hop, petit tapis et le souci était réglé, enfin, que je croyais, que je croyais !)

3e acte, on rentre de vacances avec Papounet. On sort de la voiture, juste à temps pour entendre par la fenêtre du premier « Oh fait chier ! Ils sont revenus les connards, finie la tranquillité ! » Là, je suis scotchée. On peut ne pas aimer tout le monde, OK. On peut même détester des gens, OK. Mais les insulter gratuitement et suffisamment fort pour être sûr qu’ils entendent, franchement, je trouve ça… Ben j’ai pas de mots en fait. Trop de méchanceté gratuite, ça me tue.

4e acte… Bon en fait, je vais pas tout te raconter, il y en a trop. Du je-tape-au-plafond-à-21h-quand-tu-remets-ta-chaise-sous-la-table-après-avoir-dîné (chaise AVEC patins de vieux aux pieds, justement pour éviter le bruit) à je-te-fous-anonymement-mais-pas-trop-quand-même-les-poils-d’animaux-qui-trainent-dans-la-cage-d’escaliers-dans-ta-boite-aux-lettres-parce-que-t’as-un-chien (suite à quoi j’ai mis un joli mot en bas de l’immeuble en disant que le pauvre lâche qui s’amusait à faire ça avait énormément de courage et que, pour faire avancer le schmilblick, je l’invitais à se faire connaître s’il avait un problème avec mon chien – NO REACTION évidemment).

Mais si j’écris ce coup de gueule, c’est surtout parce qu’hier, mes chers voisins sont allés un tantinet trop loin, voyez-vous. En rentrant à la maison avec Hibou, on les croise. Je me fais toujours un malin plaisir de leur lancer un joyeux BONJOUR ! D’une parce que franchement, ils ont l’air tellement heureux de vivre que je ne peux pas m’en empêcher, de deux, parce que j’aimerais qu’Hibou soit poli avec tout le monde, même les cons, et donc je lui montre l’exemple, et de trois, parce que je sais que ça leur écorche la gueule de devoir me répondre (mouhahaha !).

Je n’ai eu en retour que le bonjour de Madame, qui, il faut bien le dire, est vachement plus aimable que Monsieur (pas super dur en même temps, hein). Ils commencent à monter avec leur petit garçon, trop chou, qui m’observe et qui regarde Hibou. Je lui fais un grand sourire et un coucou, le pauvre, ce n’est pas sa faute s’il a des parents névrosés. Ce n’est pas non plus sa faute s’il réveille souvent Hibou alors qu’il vient juste de s’endormir, en hurlant, en jouant du tambourin, ou en courant tout partout. Il est chez lui, il fait ce qu’il veut et surtout, c’est un enfant, donc, ben il VIT quoi. Ce n’est pas non plus sa faute si l’immeuble que nous occupons date de 1930, est en brique, bois et placo et que donc quand ton voisin du 5e se mouche, tu es au courant, même si tu habites au 2e. Ce n’est pas sa faute si ses parents n’ont pas intégré cette donnée depuis le temps qu’ils vivent ici.

Son Papa le presse : « Allez, avance ! » Bah oui, tu m’étonne, faudrait quand même pas qu’il sympathise avec l’ennemi, ouh là là ! J’entame la montée juste derrière eux, et là, Madame se tourne et me dit tout de go : « Au fait, vous ne pourriez pas trouver une solution pour que votre fils fasse moins de bruit ? »… J’ai cru que j’allais devoir m’asseoir pour récupérer. Mon fils a 8 mois, voyez-vous, donc la phrase « Fais moins de bruit s’il te plait, pense aux voisins », comment te dire qu’il s’en carre grave ?

Comment te dire aussi, qu’à 8 mois, justement, je ne vais pas le laisser dans son lit toute la journée, ni dans son transat, et encore moins dans mes bras ?! Il a besoin de bouger, il découvre ses bras et ses jambes et qu’y puis-je, ô qu’y puis-je si son gros kiff du moment c’est de taper des talons sur le sol ? Et surtout, sache que plus il aime faire quelque chose, plus je l’y encourage (du moment que ce n’est pas dangereux, hein) puisque c’est ce que font les parents.

J’ai trouvé ça tellement gonflé de leur part ! L’hôpital qui se fout de la charité, quand on connait le volume sonore de leur chère tête blonde à eux… Pas grave, grand sourire, je respiiiiireeee, et je lui dis : « Mon fils a 8 mois, il a besoin de jouer, je ne vais pas le ligoter quand même ! » Regards gênés… « Ben non, mais c’est vrai qu’à 5h du matin… » Alors là, j’ai éclaté de rire ! « Dieu merci, à 5h du matin, mon fils dort et moi aussi ! Et sauf gros chagrin ou urgence ultime, la règle de la maison, c’est personne debout avant 6h !! » — « Ah bon, mais chéri, tu ne m’as pas dit avoir été réveillé ce matin à 5h ?? » Regards encore plus gênés du mari, qui ne pipait mot depuis le début de la conversation. « Oui… non… c’était peut-être 7h en fait… » Oh, le pauvre Calimero qui se fait passer pour une victime auprès de sa femme pris en flag ! TROP BON ! Je jubile : « ça m’étonnerait, mon fils s’est réveillé à 7h45 (ce qui soit dit en passant est un MIRACLE) ce matin… » « Oui, 7h, 7h45, c’est pareil ! »… Pardon, mais ils ont vraiment un enfant ou ce sont des robots ?? Nan parce que perso, quand Hibou piaille à 5h50, c’est PAS DU TOUT pareil que 6h02… 12 minutes qui sauvent la vie, quoi… Mais bon, faut de tout pour faire un monde, il paraît !

Arrivés devant leur porte, Monsieur s’empresse d’entrer avec son fils. Madame conclut en me disant « De toutes façons, on a bien compris qu’en entendait tout ici… » et moi de lui répondre « Oui, tout ! On entend votre fils tous les soirs, il pleure beaucoup non ? On vous entend même bailler aux corneilles, le soir, devant la télé… » HAHAHA ! La tête qu’elle a fait n’avait pas de prix ! Elle se dépêche d’entrer à son tour « Euh,bon, ben, bonne fin de journée ! » — Mais de même, chère Madame, de même !

Ceci dit, je dois dire que je suis un peu triste qu’ils soient aussi tatillons car j’aurais bien aimé avoir une copine jeune maman dans l’immeuble et un petit copain pour mon Hibou… Dommage !

Et vous voisins, ils sont sympas ? Vous vous êtes déjà fait des copains-voisins ??

Publicités

14 réflexions sur “Le coup de gueule de 10h07

  1. Haha, et bien visiblement on est beaucoup dans ce cas là ! Ma voisine a commencé à monter parce quand mini-Panda avait 5 mois pour dire qu’on faisait trop de bruit la nuit (bah, on a un bébé quoi), traduire: on se rendait en mode robot jusqu’à la cuisine pour lui faire un bib (pieds nus hein, je n’enfile pas des godillots pour ça) !! Ca a continué pendant des mois, on a fait un max d’effort, investi dans des tapis, mis des patins sur tout ce qu’on pouvait, elle continuait à se plaindre… J’ai fini par aller lui sonner les cloches une bonne fois pour toutes en expliquant que si elle n’appréciait pas nos efforts on allait arrêter d’en faire une bonne fois pour toutes. Maintenant, on a la paix 😉

    • syndromeneuroneunique dit :

      Oui, je ne pensais pas qu’il y a avait autant d’abonnés au club des voisins grincheux ! Je peux comprendre, quand on n’a pas d’enfant, qu’on trouve les moufflets des autres bruyants (en devenant parent, on se rend compte qu’ils sont juste vivants en fait, mais bon). Par contre, mes voisins ont un petit garçon de 2 ans qui court partout, hurle quand ça lui chante, chante quand ça lui hurle… Enfin, normal quoi ! C’est pour ça que je ne comprends pas leurs réflexions du style « serait-il possible que votre fils fasse moins de bruit ? » Euh non mais tu t’es regardée ?? Et t’as regardé mon fils, justement… Attends qu’il marche, là on en reparlera hin hin hin !! 😀
      Bon et faire des réflexions quand les parents se lèvent la nuit, j’ai tellement envie de leur hurler « NAN MAIS ON VA PA LE LAISSER MOURIR DE FAIM NON PLUS !!! » J’ai même eu le droit à des coups au plafond un matin où je mouchais Hibou (qui évidemment déteste ça)… j’imagine qu’il devait pleurer trop fort. Je fais quoi, je le laisse vivre en apnée ? Nanmélol quoi !

    • syndromeneuroneunique dit :

      Pareil avec TOUS les autres voisins de l’immeuble, qui nous demandent des news du Hibou, toujours bonjour et un ptit mot sympa. TOUS sauf ceux du dessous, ce qui m’amène à penser qu’effectivement ce sont eux qui ont un petit souci d’acouphènes et non nous qui sommes des hommes-fanfares (je me suis posée des questions, quand même, avant d’en arriver à la conclusion que c’étaient des abrutis).

    • syndromeneuroneunique dit :

      Haaaaaaaaaan la chaaaaaaaanceeeeeee !!!!! J’ai tellement envie de leur dire que s’ils n’ont pas envie de nous entendre ronfler, pisser ou rigoler (parce que c’est le cas avec nos murs en carton), ils n’ont qu’à s’acheter un pavillon… mais bon… Pfffff !

      • syndromeneuroneunique dit :

        Oh mais ouiiiiii ! Je vais les glisser dans leur boîte aux lettres, comme ils ont fait avec les poils de chien de la cage d’escalier ! Gnark gnark gnark !

      • cestpasmoicestmonfils dit :

        Tu peux aussi abonner ton voisin à un magasine de charme gratuit afin qu’il reçoive des dépliants chez lui 🙂 ( ne me demande pas d’où me viennent ces idées je devrais te tuer après ).

      • syndromeneuroneunique dit :

        Oh mais que c’est bon, que c’est bon !!! Et même, si je fais ça, je les entendrais ptêt s’engueuler avec Madame, si j’ai de la chance…

  2. Punaise, nous avons les mêmes voisins ou quoi ?

    Nous avons aménagé en Juillet 2013 deuxième et dernier étage d’une résidence toute neuve et nous entendions les voisins très souvent parler, crier, bouger quelques meubles, mettre de la musique… sans rien dire car nous considérons que nous vivons en appartement et que ces bruits sont tout à fait « normaux ».

    Leurs enfants ont le droit de jouer, les parents ont également le droit de recevoir du monde. Donc aucun problème pour nous. Nos chers voisins ont eu même la formidable idée de faire la fête en criant, sautant, la musique à fond en Décembre jusqu’à 6h00 du matin… Là encore nous leurs avons rien dit.

    Deux jours après cette supère soirée, en sortant de ma voiture le voisin m’interpelle sur le parking. Je me suis dit « Ah, il souhaite s’excuser ! » Tout le contraire : le « gentil » papa du premier étage venait se plaindre de nos bruits quotidiens. Notre enfant ferait trop de bruit, il taperait sur le sol avec ses jouets, il crierait sans cesse du matin au soir… j’ai juste halluciné et j’ai immédiatement répondu que :

    1 : Notre enfant est à l’école de 9h00 à 17h00 du lundi au vendredi
    2 : Nous faisons tout pour éviter les bruits à base de règles de vie commune à la maison…
    Mais qu’en aucun cas le week-end je n’interdirai mes enfants ni jouer ni d’échapper leurs jouets sur le sol !

    Réponse : « Oui mais je suis chauffeur de nuit donc j’ai besoin de sommeil la journée, même le week-end ! ».

    J’ai immédiatement coupé la conversation car c’est à ce moment que j’ai compris qu’en fait pour mon voisin la définition de respect c’est de pouvoir faire du bruit quand il le souhaite, mais LUI seulement !

    Nous avons quelques points communs dans notre histoire :

    – Leurs enfants font de beaux sourires à nos enfants et souhaitent jouer avec eux mais le papa peureux de les voir jouer avec l’ennemi prend rapidement les devant « Allez, dépêchez vous les enfants… à la maison ! »

    – Nous faisons des grands sourire à base de « Bonjour Monsieur ! »… sans réponse de son côté 🙂

    Ah la la… la vie en communauté !

    • syndromeneuroneunique dit :

      Hahaha ! J’imagine tellement la mâchoire qui se décroche où moment ou tu réalises que non, il ne veut pas s’excuser, mais que oui, il ose te dire que tu le gênes et pire, que tes enfants le dérangent !! Non mais oh, comme tu dis, la vie en appart, c’est ça mon gars ! Et j’explique à Hibou depuis qu’il joue par terre qu’il y a des gens qui vivent en dessous, mais pour l’instant, c’est plus pour me donner bonne conscience et en faire un automatisme car lui, à 8 mois, il s’en soucie guère, sac de pomme de terre ! 😉

  3. Mdrrrrrrrr !!!!

    A ta place j’aurais dit :
    « Oui on entend tout, d’ailleurs votre fils cris beaucoup,
    mais vous par contre beaucoup moins…………………….
    vous devriez y penser, un petit orgasme vous calmerais peut-être les nerfs !!!! »

    En ajoutant peut être un petit « connasse » au passage. 😉

    Ralala que ça me gave les gens comme ça ! Grrrrrr

    Nous ça va, on est en maison individuelle ça limite les problèmes. Ouf !
    Car je suis bien trop nerveuse pour supporter ça….

    • syndromeneuroneunique dit :

      Hahaha !! Fou rire !!!! Je pense que c’est aussi pour ça qu’ils nous détestent (en partie)… Ils doivent nous entendre, mais nous on ne les entend pas eux… Enfin, ils sont peut-être du genre silencieux !! 😉

Allez, la parole est à toi maintenant, alors prends-la !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s